Cheikh Tidiane Ndour, « DECVISEN »