Prise en charge

Activités de consultation

La file active des patients suivis au CRCF comptait, en décembre 2015, 1151 patients. Le nombre de consultations réalisé était de 3129 au cours de cette année.

Un logiciel de gestion des rendez-vous des patients a été installé au niveau des postes informatiques de l’accueil en 2011. Il a permis la mise en place de la  consultation centralisée des personnes vivant avec le VIH, suite à des réunions de coordinations entre le SMIT et le CRCF et à la finalisation des procédures de gestion de la consultation centralisée.

Impliquant une quinzaine de médecins, une vingtaine de CES de Maladies Infectieuses, une infirmière, une secrétaire médicale, une assistante sociale, des médiateurs communautaires, le personnel de pharmacie et de laboratoire du CRCF, cette consultation permet la centralisation  des dossiers et du suivi des patients.

En 2016, le logiciel national de suivi des cohortes de PVVIH, Lonagev, est en cours d’expérimentation. Le CRCF est l’un des lieux où il est testé.

Activités du laboratoire

Le laboratoire du CRCF est situé au niveau du rez de chaussée ; deux techniciens de laboratoire y travaillent à plein temps. Les prélèvements sont réalisés dans une salle annexe par une infirmière. Les analyses suivantes sont réalisées en routine : la numération formule sanguine, la numération des lymphocytes CD4 (Facscount), la sérologie du VIH et des hépatites virales, les tests urinaires (bandelette urinaire et test de grossesse), la charge virale VIH, la séparation lymphocytaire et la réalisation de plasmathèque. Les résultats générés dans le laboratoire sont saisis dans une base informatique et le rendu des résultats se fait après validation par le Laboratoire de Bactério-Virologie de Le Dantec.

Charge virale par la technologie de PCR en temps réel (Biocentric)

Depuis le démarrage des activités de prise en charge fin 2005, le Laboratoire de Bactério-Virologie de Le Dantec a accompagné le CRCF par la mise en place d’un laboratoire de biologie clinique pour faciliter le suivi des patients. Ce laboratoire qui a débuté par l’hématologie, la biochimie et l’immunologie, s’est doté en 2010 d’unité de virologie pour la réalisation des charges virales. La technologie de PCR en temps réel a été choisie (technique ANRS) commercialisée par les Laboratoires Biocentric. Néanmoins, la rupture de stock, au niveau national, de réactifs pour ce type d’appareil, ont contraint le laboratoire du CRCF à réaliser les mesures de charge virale à l’Hôpital Le Dantec.

Activités de la pharmacie

Les activités à la pharmacie s’articulent autour de la prise en charge thérapeutique des patients et de la gestion du stock.

  • Prise en charge thérapeutique

La prise en charge thérapeutique du patient est un acte de soin à part entière assuré par le pharmacien qui est un conseiller thérapeutique. Il assure la dispensation des médicaments antirétroviraux (ARV) et autres médicaments prescrits dans la prévention et le traitement des infections opportunistes (IO), le suivi et l’évaluation de l’observance et l’éducation thérapeutique.

  • La dispensation

La dispensation est faite de façon à garantir la confidentialité de l’entretien et selon un protocole de dispensation bien défini. Au cours de l’année 2014, 5276 traitements ARV ont été dispensés et 1553 ordonnances de médicaments pour les infections opportunistes.

  • Le suivi et l’évaluation de l’observance

Lors de la dispensation, le pharmacien évalue l’observance de chaque patient. L’évaluation porte sur les informations suivantes : la régularité des prises, les horaires des prises, le respect de consignes alimentaires associées. Outre la régularité aux rendez-vous médicaux ou le retard aux approvisionnements, le comptage des comprimés rapportés permet de savoir si les traitements sont pris correctement donc d’évaluer l’observance.

  • L’éducation thérapeutique

L’éducation thérapeutique est une étape indispensable dans la prise en charge du patient. Bien conduite, elle permet aux patient de mieux vivre avec sa maladie et son traitement car connaissant mieux sa pathologie. L’équipe d’ETP, dirigée par la pharmacienne, comprend l’assistante sociale et les médiatrices.

  • La gestion du stock

La pharmacie du CRCF s’approvisionne à la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement via la Pharmacie centrale de FANN pour les ARV et via la DLS/IST pour les médicaments des infections opportunistes.

Activités du service social

Le service social du CRCF est dirigé par une assistante sociale qui coordonne également des médiateurs communautaires. En lien étroit avec les médecins, les pharmaciens et les biologistes, le service social est impliqué dans les activités suivantes : counselling pré et post test, éducation  thérapeutique, organisation de causeries et de groupes de parole, réduction de risques, recherche de patients perdus de vue, visites hospitalières.

Au niveau du rez de chaussée du CRCF, une salle est à la disposition des associations de personnes vivant avec le VIH. Une permanence est assurée par les médiateurs. Ces personnes sont chargées d’activités liées au renforcement du counseling, à l’information des PVVIH sur la prise en charge communautaire et les relais associatifs existants, au remboursement du transport, de l’achat des ordonnances prescrites pour les médicaments autres que les antirétroviraux et des différents examens demandés aux patients. Par ailleurs, la salle est équipée d’un téléviseur avec lecteur DVD qui permettent de diffuser des films, courts métrages aidant à l’attente et au divertissement des PVVIH ainsi que de matériel permettant la réalisation de petits déjeuners. En fonction des projets de recherche, des médiateurs interviennent également au niveau associatif et communautaire afin d’accompagner les PVVIH au cours des études.