ANRS 12169 « 2LADY »

ANRS 12169 « 2LADY »

Evaluation de trois stratégies de traitement antirétroviral de 2ème Ligne en Afrique (Dakar – Bobo Dioulasso – Yaoundé) ANRS 12169 « 2LADY »

Promoteur : Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales (ANRS, France)

Investigateurs Coordinateurs : Pr Eric Delaporte, Université de Montpellier 1, Institut de Recherche pour le Développement (UMI 233) France, Pr Koulla Shiro Sinata, Service de Maladies Infectieuses, Hôpital Central, FMSB/UY1 Yaoundé, Cameroun.

Investigateur Sénégal : Pr Papa Salif Sow, Service des Maladies Infectieuses, Centre régional de recherche et de Formation à la Prise en Charge clinique du VIH et Maladies Associées (CRCF)

Investigateur Burkina Faso : Dr Adrien Sawadogo, Hôpital de Jour, CHU Sanou Souro

Comité Ethique : Accord du comité éthique du MSP/DS/CNRS le 06/07/2009 (0045 MSP/DS/CNRS SEN 16/09)

Date : décembre 2009 à  avril 2013

Objectifs : Comparer, dans le contexte africain, chez des patients en échec virologique d’une première ligne d’antirétroviraux comprenant un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse, la réponse virologique (ARN VIH plasmatique < 50 copies/mL) à 48 semaines dans trois groupes de patients recevant trois associations antirétrovirales différentes : l’association emtricitabine-ténofovir-lopinavir/ritonavir dans le bras A, l’association abacavir-didanosine-lopinavir/ritonavir dans le bras B et l’association emtricitabine-ténofovir-darunavir/ritonavir en monoprise quotidienne dans le bras C.

Critère principal de jugement :
Réponse virologique:
– proportion de patients ayant un ARN VIH plasmatique < 50 copies/ml à 48 semaines.
– des critères de tolérance et efficacité immuno-clinique sont aussi inclus dans l’analyse.
Par ailleurs une évaluation médico-économique de ces trois stratégies de traitement antirétroviral est effectuée.

Autres sites de recherche : Yaoundé (Cameroun), Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)